Pollin'air

Il y a plus de 30 ans

Depuis 1986 à Nancy et 2005 à Metz, des analyses aérobiologiques sont réalisées en Lorraine. Les comptes polliniques donnent une information quantitative sur les pollens présents dans l’air. Cette information est différée dans le temps en lien avec la durée de recueil (7 jours) et l’analyse. Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) calcule le risque allergique prévisionnel d’exposition aux pollens (RAEP) établi à partir des quantités de pollens mesurées, des prévisions météorologiques, du stade phénologique des végétaux et de l’intensité des symptômes constatés par les médecins sentinelles chez leurs patients allergiques aux pollens.

La génèse

En février 2014, pour répondre à un besoin émis par les professionnels de santé d’avoir des informations en temps réel sur la pollinisation, le Laboratoire d’Hydrologie et Climatologie Médicales (Université de Lorraine) et le Jardin botanique Jean-Marie Pelt (Villers-lès-Nancy) ont débuté un partenariat pour étudier et observer les plantes à pollens allergisants en Lorraine. Cette veille phénologique consiste en l'étude du développement de 24 plantes, notamment de leur date de début et de fin de pollinisation.

Les comptes polliniques permettent l’identification des pollens à l’échelle de la famille botanique. La veille phénologique permet la caractérisation de la plante responsable de l’émission, et donc de l’espèce. L’intérêt de l’information délivrée est sa précocité et la géolocalisation de la source d’émission du pollen.

La naissance de Pollin'air

En juillet 2016, Atmo Grand Est et l’Observatoire Régional de la Santé Grand Est (ORS Grand Est), en partenariat avec le Laboratoire d’Hydrologie et Climatologie Médicales (Université de Lorraine), le Jardin botanique Jean-Marie PELT, l’Agence Régionale de Santé (ARS Grand Est) et l’Union Régionale des Professionnels de Santé Pharmaciens Grand Est (URPS pharmaciens Grand Est) inaugurent le réseau participatif Pollin’air sur la région Lorraine.

Le déploiement

En mai 2018, le projet est étendu aux régions Grand Est et Hauts-de-France.

Le réseau Pollin’air a permis de créer une dynamique autour de la thématique des pollens à risque allergique en fédérant professionnels de santé, botanistes, experts de la qualité de l’air, collectivités et citoyens. Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre des actions du 3ème plan régional santé environnement (PRSE 3, www.grand-est.prse.fr) dans le Grand Est, trouve toute sa place dans le cadre des politiques publiques dédiées au renforcement des liens intergénérationnels.

L’objectif principal de ce projet est d’informer en temps réel les professionnels de santé et les personnes allergiques de la situation pollinique afin d’adapter les stratégies thérapeutiques.

Les partenaires du projet

Notre réseau de partenaires constitue la force du projet Pollin'air
qui nécessite de nombreuses expertises et échanges pour grandir

Atmo Grand Est

Expertise en qualité de l’air.

Atmo Hauts-de-France

Expertise en qualité de l’air.

Observatoire Régional de la Santé Grand Est

Suivi de l’étude ; évaluation de l’impact du dispositif d’alerte aux personnes sensibles ; méthodologie de construction d’un indicateur.

Agence Régionale de la Santé (ARS)

Communication auprès du grand public et des professionnels de santé.

Jardin Botanique Jean-Marie PELT

Expertise botanique ; mise à disposition du matériel végétal ; communication et sensibilisation du public.

Université de Lorraine
Faculté de Médecine

Expertise médicale, allergologie.

Réseau National de
Surveillance Aérobiologique

Expertise en qualité de l’air.

Union Régionale des Professionnels
de Santé des pharmaciens (URPS)

Expertise médicale ; sensibilisation
et diffusion des données.

Métropole du Grand Nancy

Expérimentation sur le Grand Nancy
dans le cadre du Contrat local de santé.

Atmo Grand Est Atmo Hauts-de-France
en partenariat avec
ARS Grand Est, ORS Grand Est, Jardin botanique Jean-Marie PELT